Étiquettes

, , , , , , ,

Deux députées, Maud Olivier et Catherine Coutelle, vont lancer à l’Assemblée Nationale les débats sur une proposition de loi pour l’abolition du système prostitueur.
Espérant que nos députés auront à cœur de se montrer à la hauteur des débats, en dépit des résistances sexistes anti-démocratiques de certains députés, j’ai écrit au mien :

Lettre à Thierry Mariani,
Député de la 11ème circonscription des Français de l’étranger

Monsieur le Député,

Dans les semaines qui viennent, vous allez travailler sur la question de la prostitution. J’ai signé la lettre ouverte de 111 associations de terrain qui accueillent des femmes victimes de violences et les accompagnent. Elles lancent un cri d’alerte : il ne sera pas possible de faire reculer durablement les violences sexistes et sexuelles en France tant que nous tolèrerons que s’exerce en toute impunité l’une des plus insupportables d’entre elles : la prostitution.

J’espère que vos travaux parlementaires permettront d’affirmer la position abolitionniste de la France et d’envoyer un message clair à l’ensemble des citoyennes et citoyens : l’achat de services sexuels n’est pas compatible avec l’égalité.

Vous trouverez la lettre ici : Abolition du système prostitueur, la loi !

J’ajoute que l’abolition de la prostitution est aussi une question de liberté. La prostitution ne relève pas d’un choix libre mais d’un arbitrage contraint en différentes formes d’oppressions. Les clients de la prostitution exploitent des personnes en situation de vulnérabilité.

Nous comptons sur vous pour participer à l’élaboration d’une loi ambitieuse et didactique permettant de responsabiliser les clients et de donner aux prostitué-e-s les moyens de sortir de leur situation.

Cordialement,

Diké
Blogueuse féministe

——
Lettre écrite à partir du modèle proposé ici : Écrivez à votre député-e !

Punir les clients des prostitués : le modèle suédois a bon dos : la journaliste Florencia Rivera Torres a épluché bon nombre d’études sur le modèle de pénalisation des clients-prostitueurs, mis en place en Suède depuis 1999.

Ressources sur la prostitution, liens relevés et classées par Lise Bouvet, militante abolitionniste.

L’abolitionnisme pour les nul-le-s par les EfFRONTées, association féministe et LGBT. À lire pour faire le point sur les enjeux de la proposition de loi, et pour découvrir les fondements juridiques et intellectuels de L’abolitionnisme.

——
Edit [17 novembre] – message de relance à Thierry Mariani :

« Je ne vous demande pas de réponse personnelle à mon courrier. En revanche, je tiens à connaître votre position sur l’abolition de la prostitution, et votre intention de vote. Vous vous êtes engagé à rendre régulièrement compte de votre activité parlementaire, et j’espère trouver dans vos publications la réponse à mes questions, et un engagement fort de votre part en faveur des droits des femmes.«