Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Ce billet est la copie d’un courriel privé envoyé le 16 août au créateur de l’Agence CSV, spécialisée dans le web marketing. Le but est de questionner le patron Alexandre Chombeau au sujet de ses critères éthiques et de sa déontologie en matière d’apologie de la violence sur Internet, notamment de la violence misogyne d’origine masculine. Il travaille en effet au référencement sur Internet d’un site qui fait l’apologie du viol (lire le précédent billet à ce sujet : Pick Up Artists, le marketing de la violence misogyne)

J’ai donc pris contact avec lui pour lui proposer un projet de collaboration ouvertement misandre, en parodiant le business-model de nombreux sites Internet misogynes dont celui de Seduction By Kamal pour qui travaille déjà l’Agence CSV.

Seduction By Kamal et l’Agence CSV s’enrichissent en faisant l’apologie du viol des femmes. Pour ma part, je vais tenter ma chance en faisant l’apologie de la castration des hommes, et naturellement je me tourne vers l’Agence CSV pour m’aider à la promotion du projet.

Cher Alexandre Chombeau,

Je souhaite un prestataire pour le référencement d’un site Internet en cours de préparation. Pouvez-vous m’indiquer vos tarifs ?

Le site s’appellera SadomisandryByKastrator.com, piloté par ma société SBK Coaching Private Limited, immatriculée à Singapour.

Il s’agira d’un blog gratuit dans un premier temps, le temps de créer un lectorat. Ensuite, d’ici un an, je prévois de le monétiser par le biais de séances de coaching, formations et surtout par la vente de publications numériques (e-books, DVD…).

Officiellement, notre site s’adressera aux femmes comme aux hommes, et couvrira des sujets très larges : seduction, lifestyle, beauty, love, luxury (en anglais car ça fait plus smart).

En réalité, le cœur de cible de Sado-misandry By Kastrator sont les femmes aigries par le machisme ambiant, qui n’arrivent plus à contenir leurs pulsions misandres : désirs de domination des hommes, et surtout, envies de castration.

Certaines pages seront plutôt soft et se contenteront de donner une représentation stéréotypée et dégradante des hommes, présentés comme étant tous de gros machos lâches et égoïstes, avec qui on peut s’amuser (à condition qu’ils fassent l’effort de prendre soin de leur apparence physique).

Ceci ne sera que du bullshit, j’en suis consciente, mais vous conviendrez qu’il me faut bien aviver le malaise de ma cible de clientèle pour lui vendre des solutions à ce malaise.

D’autres pages donneront des conseils de manipulation psychologique des hommes, première étape pour les faire tomber dans nos pièges de prédatrices.

D’autres pages enfin seront un peu plus hard et donneront une méthode pour castrer brutalement un homme, avec des encouragements à la performance castratrice (de type « t’es une loser si t’as encore jamais castré un mec »). Vous n’êtes pas sans ignorer que la castration est le fantasme ultime des femmes qui souhaitent se venger des misogynes.

J’imagine que cela doit vous paraitre un peu violent. Accepteriez-vous de promouvoir un site qui exploite des préjugés misandres et promeut la violence criminelle, uniquement dans le but de générer du profit ?

Sachant que vous faites déjà tout cela pour le compte de Seduction By Kamal, je suppose que vous n’aurez pas d’arrière-pensées.

J’avoue que je me suis très largement inspirée du business-model de Kamal, en l’inversant, ce qui est nettement plus ambitieux. Lui se contente d’exploiter un marché déjà existant depuis des millénaires, celui de la misogynie, alors que je vais CRÉER le marché de la misandrie.

En effet, Seduction By Kamal se contente de faire l’apologie du viol, un crime tristement banal si j’en crois les statistiques officielles (77,000 viols ou tentatives de viols par an en France selon l’Observatoire de la Délinquance).

C’est un peu facile de promouvoir la culture du viol dans un pays où sa pratique est déjà bien banalisée. Pour moi, mon dada sera plutôt la castration, pour laquelle les statistiques sont encore très faibles (pour l’instant…).

Sachant que vous faites un travail formidable pour Seduction By Kamal, je ne doute pas que notre collaboration pourra être passionnante et surtout fructueuse. J’attends impatiemment votre retour !

Salutations,

Diké the Kastrator

PS : Merci pour votre réponse que j’ai gardé en souvenir, même si vous l’avez effacée au bout de quelques heures : c’est un modèle de misogynie et de bingo féministe !

———

Ce site vous sera très instructif : Le viol est un crime, ce que dit la loi

à comparer avec la page où SBK fait l’apologie du viol : seductionbykamal.com/comment-bien-baiser/

Message twitter d'Alexandre chombeau

Rappel : le viol ne relève pas de la sexualité mais de la violence

———
CONCLUSION :

Symptomatique du niveau de tolérance du sexisme dans notre société.

Advertisements